Reportage de France Ô sur la célébration du 20 décembre 2010 à Paris organisée par Florence Boyer de Artmayage et David Khatile. La projection d’un extrait du documentaire « Maloya les racines de la liberté » de M. Cl. Lui Ven Shung a été diffusé en ouverture de cette journée, suivi d’une conférence dirigée par l’anthropologue martiniquais David Khatile sur « les pratiques culturelles issues de l’esclavage » : avec Jean René Dreinaza (expert en moring),Florence Boyer (chercheuse en anthropologie de la danse (sur la danse maloya), chorégraphe et danseuse) et David Khatile (anthropologue et ethnomusicologue). Suivi d’une représentation du spectacle « Ma métisse » de la chorégraphe réunionnaise. La soirée s’est achevée avec les fonkézer Tintin, Soraya, et Apéro. Le groupe Lafous de Jean Didier Hoareau était également de la partie ainsi que l’orchestre en cuivre. Maloya et séga se sont mélangés pour questionner le patrimoine culturel réunionnais, une autre façon d’envisager la réflexion autour de l’abolition de l’esclavage à la Réunion et dans les mondes créoles.

Avec le soutien de l’IRT, le Conseil Général de la Réunion, Casdal, centre d’animation Vercingétorix.

Partager

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Répondre

Vous pouvez utiliser les codes HTML et les attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>