« Sur le sol marquetté du Cabaret Sauvage, les danseurs de la troupe réunionnaise Artmayage offrent leur délicate vision d’une abolition qui passe d’abord par la liberté des corps. »

RFI musique
Africaphonie à Paris, 14 mai 2008 par Eglantine Chabasseur 

Partager

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Répondre

Vous pouvez utiliser les codes HTML et les attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.